le recensement de 2006 (suite)

Les revenus

Les habitants de la commune ont de faibles revenus.
 Le revenu moyen par foyer fiscal est de
12 000€ par an (contre plus de 18 000€ pour l’ensemble du département).

A peine un quart des foyers fiscaux sont soumis à l’impôt sur le revenu ( la moitié dans l’Allier) :

61 foyers sont imposés et 166 sont non imposables)

L’agriculture

L’agriculture marque elle aussi un très net recul, tant au niveau du nombre d’agriculteurs que de la surface des terres cultivées.

En 2000, l’agriculture employait à Laprugne 30 personnes, sur 16 exploitations agricoles, dont 5 professionnelles.

  578 hectares étaient cultivés
(dont 210 en terres labourables, le reste en prés).

Par comparaison, 12 ans auparavant, en 1988, 71 personnes dans 41 exploitations cultivaient 815 hectares ).

 

Ces 16 exploitations étaient dirigées (ou codirigées) par 20 personnes, mais un tiers de ces exploitants avaient plus de 55 ans…

Ces exploitations étaient essentiellement axées sur l’élevage : en 2006, il a été compté à Laprugne 648 bovins (dont 302 vaches) et détail plus surprenant : 8 984 volailles…..

 

L’emploi

En 2006, sur les 141 personnes en âge de travailler, 120 avaient un emploi (79 hommes et 41 femmes) et  21 étaient au chômage (18 femmes et 3 hommes)

89 de ces personnes étaient salariées, les 32 autres étant indépendants ou employeurs.

En 2006, un tiers travaillait dans la commune (45 à Laprugne, les autres dans les communes limitrophes ou à Vichy et Roanne).

En 1999, un salarié sur 2 (64 sur 128) travaillait dans la commune. En 2006, ils n’étaient plus que 45 (1 sur 3).

Depuis, avec la délocalisation de l’usine-atelier et la fermeture de 2 commerces, on peut estimer à 35 le nombre total d’emplois conservés sur la commune (agriculture comprise) ce qui ferait une perte de 30 emplois locaux (35 au lieu de 64) en 10 ans….

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la population de Laprugne, cliquez sur le bouton

Retour à l'ACCUEIL